Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > Canada : le rapport spécial sur les TED du protecteur du citoyen ; et en (...)
Canada : le rapport spécial sur les TED du protecteur du citoyen ; et en France ?

RAPPORT SPÉCIAL DU PROTECTEUR DU CITOYEN
sur les services gouvernementaux destinés aux enfants présentant un trouble envahissant du développement ; POUR UNE MEILLEURE CONTINUITÉ DANS LES SERVICES, LES APPROCHES ET LES RAPPORTS HUMAINS

C’est au Canada, bien sûr pas en France !

http://www.protecteurducitoyen.qc.ca/fileadmin/medias/pdf/rapports_speciaux/TED.pdf

Sondage réalisé auprès de parents d’enfants âgés de 7 ans ou moins et présentant un trouble envahissant du développement (TED) aux fins de l’étude du Protecteur du citoyen portant sur les
services gouvernementaux qui leur sont destinés

http://www.protecteurducitoyen.qc.ca/fileadmin/medias/pdf/rapports_speciaux/TED_questionnaire.pdf

Que doit-on conclure du rapport ?

http://www.handicaps.ca/communication/nouvelles/details.php ?id=1788

Le parcours des enfants et des parents à travers les réseaux de la santé et des services sociaux, des services de garde et de l’éducation est parsemé d’embûches. Les problèmes résultent souvent de fonctionnements compartimentés. Ce manque de fluidité a des conséquences importantes sur des enfants qui vivent difficilement le moindre changement dans leur routine. Une meilleure continuité dans les services, dans les approches et dans les rapports humains s’impose donc entre le ministère de la Santé et des Services sociaux et son réseau, le ministère de la Famille et des Aînés et le réseau des services de garde éducatifs de même que le ministère de l’Education, du Loisir et du Sport et son réseau.
Le rapport du Protecteur du citoyen conclut que des mesures concrètes doivent être mises en place pour répondre aux préoccupations et contrer les insatisfactions des parents. A cet égard, le rapport fait ressortir les constats suivants :

CONSTAT 1 : Lorsqu’un problème de développement est soupçonné chez l’enfant, l’information, la sensibilisation, la capacité de détection et d’orientation vers les bonnes ressources ne sont pas toujours au rendez-vous.

CONSTAT 2 : Le parent est rapidement confronté aux controverses scientifiques et à la polarisation des écoles de pensées sur la nature des TED tout comme sur la nature des interventions à offrir.

CONSTAT 3 : Le parent est aux prises avec de multiples exigences pour btenir l’accès aux services.

CONSTAT 4 : Le support à la famille est déficient.

CONSTAT 5 : Les intentions ministérielles tardent à se concrétiser sur le terrain malgré l’importance de la continuité dans l’offre de services. Les transitions entre les réseaux sont difficiles.

La protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain, formule aux trois ministères et à leurs réseaux, ainsi qu’à l’Office des personnes handicapées, 21 recommandations à partir des cinq grands constats de l’étude. Des suivis avec des échéanciers précis découlent de ces recommandations afin de répondre
aux préoccupations et contrer les insatisfactions des parents à l’égard de :


- l’information (donner l’heure juste concernant la problématique des TED et les interventions efficaces, accentuer la sensibilisation des intervenants et de la population) ;

- les approches d’intervention (elles doivent être évaluées pour qu’on puisse en dégager des garanties d’efficacité) ;

- la détection du TED (si elle survient au bon moment dans le respect des règles éthiques, les chances de développement de l’enfant sont maximisées) ;

- le diagnostic (il est déterminant pour définir les services appropriés et doit être posé en temps opportun et selon des modalités plus uniformes) ;

- la fratrie (les frères et soeurs sont appelés à jouer un rôle crucial auprès de l’enfant présentant un TED, tout comme de l’adulte qu’il deviendra) ;

- les démarches d’aide financière (l’addition des formalités imposées par les différents réseaux résulte notamment du manque d’harmonisation entre les programmes) ;

- l’évaluation des besoins de l’enfant (la qualité du plan de services dépend de la juste évaluation des besoins de l’enfant) ;

- la coordination des services (l’accès au bon service au bon moment est essentiel et les transitions entre les réseaux de services doivent être fluides) ;

- la scolarisation de tous les enfants en âge de l’être (les parents doivent être soutenus pour remplir leur rôle à cet égard) ;

- la facilitation de l’accueil de l’enfant au début du parcours scolaire (cette étape est synonyme d’une coupure importante dans le parcours des enfants et de leurs parents).

Et en France ? Pourquoi n’existe-t-il pas un travail identique ?

 
    Association partenaire d'Autisme France