Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > Université de la Réunion : 27 et 28 mai 2010 : l’EMPATHIE : des neurosciences (...)
Université de la Réunion : 27 et 28 mai 2010 : l’EMPATHIE : des neurosciences aux sciences sociales

Université de la Réunion
27 et 28 mai 2010

l’EMPATHIE :des neurosciences aux sciences sociales


Appel à communicationLimite : 31 janvier 2010
Le C.R.L.H.O.I (Centre de Recherche Littéraire et Historique de l’Océan Indien) de l’université de la Réunion et le Groupe Hospitalier Sud Réunion vous invitent à participer au colloque scientifique international sur l’empathie les 27 et 28 mai 2010 à l’Île de la Réunion.

Deux axes de recherche sont proposés :1. L’empathie
Parce que le thème de l’empathie rayonne vers au moins quatre domaines, plusieurs approches sont proposées :
1°) - Celle des neurosciences et de la neuropsychologie qui ont mis en évidence, grâce à l’imagerie cérébrale, le support neuronal de la communication émotionnelle.
2°) - Celle de l’anthropologie, qui étudie la manière dont les sociétés, par leurs codes, leurs rituels, leurs systèmes de reproduction font société.
3°) - Celle de la sociologie et des médias, s’il apparaît, par exemple, que l’exposition régulière à la violence cause une rupture d’empathie et que l’indifférence à autrui s’apprend en assistant, impuissant, à la violence.
4°) - Celle de la philosophie et de la morale : si l’empathie, “morale avant la morale”, démontre l’enracinement universel de l’altruisme, c’est à la faveur de la capacité à inhiber les “neurones empathiques” que s’apprennent le réel et la distance avec autrui. La culture apparaissant à cet égard comme un système de pseudo-spéciation qui limite notre capacité naturelle à reconnaître le semblable.
2. L’autismeDans la mesure où certains troubles du développement – comme l’autisme – se signalent par un dysfonctionnement de la communication, un trouble de l’empathie, le thème du colloque recouvre également les domaines de la pédiatrie, de la psychologie et de la psychiatrie.
Plusieurs thèmes pourront être traités :
1°) - La question des origines de l’autisme.
2°) - L’évaluation des pratiques thérapeutiques telles qu’elles sont mises en œuvre dans différentes institutions indianocéanique (Réunion, Mayotte, Ile Maurice, Madagascar).
3°) - La prise en charge des familles avec un enfant présentant ce type de trouble.
4°) - L’empathie dans la pratique médicale et éducative en général, et le soin au patient autiste en particulier.

Appel à contributions :

http://www.anthropologieenligne.com/pages/col_empathie.html

 
    Association partenaire d'Autisme France