Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > Une thèse de neuropsychologie sur la théorie de l’esprit
Une thèse de neuropsychologie sur la théorie de l’esprit

Lu sur la lettre du CRAIF : Une thèse de neuropsychologie sur la théorie de l’esprit : passionnant ; des passages sur l’autisme.

http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/34/79/49/PDF/these_rendu_final_30_nov.pdf

 

PREMIÈRE PARTIE :

APPROCHE THÉORIQUE

CHAPITRE 1 : LES THÉORIES DE LA COGNITION SOCIALE……………………p.12

1. I

NTRODUCTION À LA COGNITION SOCIALE ET À LAPPROCHE PRAGMATIQUE…………….…p.12ES THÉORIES DE LA PRAGMATIQUE…………….……………………………………….….p.13ES THÉORIES DE LINTELLIGENCE SOCIALE…………………….…………………………..p.16

CHAPITRE 2 : PSYCHOPATHOLOGIE ET TDE………………………………………p.22

1. P

2. L

2.1. Définition, classification….………………………………………………………..p.26

2.2. Hypothèse d’un déficit en TDE chez les sujets autistes……………………………p.26

2.2.1. L’hypothèse amygdalienne de l’autisme………………………………...p.27

2.2.2. Etudes de neuro-imagerie réalisées chez les sujets humains…………….p.27

2.3. Le modèle cognitif de Baron-Cohen (1995)……………………………………….p.28

3. TDE

3.1. Description clinique de la pathologie schizophrénique…………………………....p.31

ARADIGMES ET TÂCHES DE TDE……………………………………………………….…..p.22A THÉORIE DE LAUTISME…………………………………………............………………..p.26ET SCHIZOPHRÉNIE…………….……………………………………………………...p.31

3.2. Troubles de la communication……………………………………………………..p.32

3.3. Modèles cognitifs de la pathologie schizophrénique………………………………p.33

3.3.1. Le modèle cognitif de Frith (1992).……………………………………...p.33

3.3.2. Le modèle cognitif de Hardy-Baylé (1994, 2003)….…….……………...p.35

CHAPITRE 3 : INTERFACES ENTRE LA POPULATION NEUROLOGIQUE ET LA

POPULATION PSYCHIATRIQUE ….…….………….…………………p.38

1. P

RINCIPALES PERTURBATIONS COGNITIVES DES PATIENTS PORTEURS DE LÉSIONS FRONTALES

…………………………………………………………………………………………p.38

1.1. Les troubles cognitifs……………………………………………………………..p.39

1.1.1. Déficit d’initiation et d’inhibition de l’action………….………..……..p.39

1.1.2. Déficit de l’attention divisée et de la coordination de deux tâches...…..p.40

1.1.3. Déficit de génération d’information………………………..……….….p.40

1.1.4. Déficit de résolution de problème, de déduction, de maintien et

commutation de règle…………….…………………………………....p.40

1.1.5. Déficit de mémoire épisodique…………………………………………p.41

1.2. Approche conceptuelle des fonctions exécutives………..……………………….p.41

2. P

FRONTALES

2.1. La sociopathie acquise…….……………………………………………………..p.44

2.1.1. Présentation clinique……………………………………………………p.44

2.1.2. Interprétation des troubles comportementaux des patients avec lésions

ventromédiales par la théorie des marqueurs somatiques…...…………p.45

2.2. Comportements de dépendance à l’environnement……………………………...p.47

2.2.1. Comportements d’utilisation et d’imitation :

Interprétation théorique de Shallice et al. (1989)………………………..p.47

2.2.2. Comportements d’adhérence cognitive : exemple de comportements

pathologiques en tâches de résolution de problèmes et de scripts………..p.49

2.2.3. Interprétation théorique de ces comportements…………………………p.51

3.

PSYCHIATRIQUES ET LA PATHOLOGIE FRONTALE

3.1. Similitudes patients autistes et frontaux………………………………………...…p.55

3.2. Similitudes patients schizophrènes et frontaux…………………………….........…p.56

RINCIPAUX TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ LES PATIENTS PORTEURS DE LÉSIONS…………………………………………………………………………………p.43ARGUMENTS CLINIQUES EN FAVEUR DUN LIEN ENTRE CERTAINES PATHOLOGIES……………………………………....p.55

CHAPITRE 4 : CORRÉLATS NEURO-ANATOMIQUES DE LA TDE ET

DE L’EMPATHIE……………………………………………………………….p.60

1. TDE

1.1. Etudes réalisées à partir des techniques d’imagerie cérébrale fonctionnelle ..…...p.60

1.1.1. Le cortex préfrontal médian et le cortex paracingulaire antérieur (CPCA).p.61

1.1.2. Les pôles temporaux et le sulcus temporal supérieur (STS)………………p.63

1.1.3. L’amygdale…………………………………………………………….….p.64

1.1.4. Le cortex orbito-frontal……………………………………………………p.65

1.2. Etudes réalisées auprès de patients porteurs de lésions cérébrales acquises…..…p.66

1.2.1. Latéralité et TDE chez des patients avec lésions cérébrales multiples.…...p.66

1.2.2. Latéralité et TDE chez des patients avec lésions cérébrales focales……...p.67

2. E

2.1. Etudes réalisées à partir des techniques d’imagerie cérébrale fonctionnelle….…p.70

2.2. Etudes réalisées auprès de patients porteurs de lésions cérébrales acquises…..…p.72

ET CORRÉLATS NEURO-ANATOMIQUES……………………………… …................…..p.60MPATHIE ET CORRÉLATS NEURO-ANATOMIQUES …………………………………………..p.70

CHAPITRE 5 : CONCEPTIONS THÉORIQUES DE LA TDE…………………….......…....p.74

1. N

2. S’

3. Q

3.1. Hypothèse d’une indépendance fonctionnelle de ces deux niveaux……………...p.78

3.2. Hypothèse d’une étroite dépendance entre fonctions exécutives et TDE…..…….p.79

4. H

4.1. Décodage d’état mental et substrat neuro-anatomique……………………………p.82

4.2. Raisonnement sur des états mentaux et corrélats neuro-anatomiques…………….p.82

4.3. Aspects chauds et froids de la TDE………………………………………….……p.83

5. A

5.1. La Théorie de la simulation (

5.2. La Théorie de la Théorie (

IVEAUX DE CONSCIENCE ET TDE.………………………………………………………...…p.74AGIT-IL DUN PROCESSUS GÉNÉRAL OU SPÉCIFIQUE  ?………………………………………p.76UELS LIENS ENTRE LA TDE ET LES FONCTIONS EXÉCUTIVES  ?……………………………...p.77YPOTHÈSE DE PLUSIEURS NIVEAUX DE TDE…………………………………….…….……p.81PPROCHES EXPLICATIVES DE LA TDE ET DE LEMPATHIE……………………….………….p.85Simulation theory)……………………………………p.85Theory theory)…………………………………………..p.85

DEUXIÈME PARTIE :

CONTRIBUTIONS EXPÉRIMENTALES

PRÉSENTATION DE LA PROBLÉMATIQUE…………………………………………….p.89

CHAPITRE 6 : ÉTUDE 1-TDE ET TRAUMATISME CRÂNIEN GRAVE………………p.93

1. I

1.1. Répercussions neuropsychologiques d’un TCG…………………….............……p.93

1.1.1. Introduction………………………………………………………….……p.93

1.1.2. TCG et syndrome dysexécutif…………………………………………….p.94

1.1.3. TCG et perturbations socio-comportementales…..……………………….p.94

1.2. Traumatisme crânien grave et Théorie de l’esprit………………………......…….p.96

1.3. Traumatisme crânien grave et traitement des émotions…………………………..p.97

2. O

3. M

3.1. Sujets…….………………………………………………………………………...p.99

3.2. Matériel et procédure..…….………….………………………………………….p.101

3.2.1. Evaluation des fonctions exécutives..……………………………………p.102

3.2.2. Evaluation de la TDE…………………………………………………….p.104

a. Tâche de photographies de regards (Baron-Cohen et al., 2001)………p.105

b. Tâche d’attribution d’intention à autrui (Sarfati et al., 1997a) ……….p.106

3.2.3. Etalonnage de la version française de la tâche de photographies de

regards de (Baron-Cohen et al., 2001)…………………………………………..p.108

3.3. Analyses des performances et traitements statistiques……………………..……p.113

4. RÉ

4.1. Comparaison des 2 groupes sur les critères exécutifs……….……………………p.114

4.2. Comparaison des performances en tâches de TDE……………………………….p.115

5. D

CHAPITRE 7 : TDE ET MALADIE DE HUNTINGTON …………………………………p.123

1. I

NTRODUCTION A LA PROBLÉMATIQUE DU PATIENT TCG ……………………………………p.93BJECTIFS ET HYPOTHÈSES…………..…………………………………………………….p.98ÉTHODE………………………………………………………………………………….p.99SULTATS……………………………………………………………………………..p.114ISCUSSION…………………………………………………………………………….p.116NTRODUCTION À LA PROBLÉMATIQUE DU PATIENT ATTEINT DE LA MALADIE DE

H

UNTINGTON……………………..…………………………………………………...p.123

1.1. Profil cognitif des patients MH…….….……………………………………….……p.123

1.2. Profil comportemental :

Symptômes neuropsychiatriques et réseaux neuro-anatomiques……………….p.125

1.3. Interaction comportement et cognition……...………………………………………p.127

2. O

3. MÉ

3.1. Sujets…………………………………………………………………………………p.129

3.2. Matériel et procédure………………………………………………………………...p.131

3.2.1. Evaluation des fonctions exécutives………………………………...p.132

3.2.2. Evaluation de la TDE……………….……………………………….p.133

3.3. Analyse des performances et traitements statistiques…………………..……..…….p.137

4. RÉ

4.1. Comparaison des performances en tâches exécutives…..…………………………..p.137

4.2. Comparaison des performances en tâches de TDE……………………..…………..p.139

5. D

CHAPITRE 8 : TDE ET LÉSIONS FRONTALES FOCALES…………………………….p.149

1. I

2. O

3. MÉ

3.1.Sujets…………………………………………………………………………………p.155

3.2. Matériel et procédure………………………………………………………………..p.160

3.3. Analyse des performances et traitements statistiques……………………………….p.161

4. RÉ

4.1. Comparaison des critères démographiques intergroupes…………………….……..p.162

4.2. Comparaison des groupes sur la ligne de base……………………………………...p.163

4.3. Comparaison des patients frontaux et des contrôles sur les critères exécutifs……...p.165

4.4. Comparaisons des groupes en tâches de TDE………………………………………p.166

4.5. Comparaison des patients frontaux et des contrôles postérieurs en TDE…………...p.169

4.6. Comparaison des patients frontaux et patients MH en TDE………………………..p.170

4.7. Comparaison des sous-groupes frontaux avec les autres groupes en TDE…………p.170

4.8. Comparaison entre sous-groupes frontaux et contrôles postérieurs………………...p.173

4.9. Comparaisons entre sous-groupes frontaux et patients MH……….………………..p.175

4.10. Analyses lésionnelles…..………………………………………………………….p.177

BJECTIFS ET HYPOTHÈSES………………………………………………………….……….p.128THODE.…………………...………………………………………………………………p.129SULTATS…………………………………………………………………………………..p.137ISCUSSION……………………………………………………………………………...…..p.141NTRODUCTION…………………………………………………………………………….. …p.149BJECTIFS ET HYPOTHÈSES……………..……………………………………………………..p.150THODE……………………………………………………………………………………...p.155SULTATS……………………………………………………..……………………………..p.162

4.11 Analyses complémentaires..…..………...…………………………………………..p.180

5. D

CHAPITRE 9 : DISCUSSION GÉNÉRALE…………………………………………………p.198

1. D

1.1. Synthèse des résultats de ce travail….………………………………………………p.198

1.2. Interprétation théorique de nos résultats à partir des approches proposées dans la

littérature……………………………………………………………………………p.200

1.2.1. La TDE : faculté mentale spécifique ou générale ?……………………...p.201

1.2.2. Différents niveaux de TDE………………………………………………p.204

2. C

CONCLUSION GÉNÉRALE…………………………………………………………………p.215

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES………………………………………………….….p.216

ANNEXES………………………………………………………………………………………p.247

ISCUSSION….………………………………………………………………………………..p.184ISCUSSION GÉNÉRALE………………………………………………………………………..p.198RITIQUES MÉTHODOLOGIQUES ET PERSPECTIVES ………………………………………….…p.209

 

2. L

2.1. Définition………………………………………………………………………...p.13

2.2. Les différentes théories de la pragmatique………………………………………p.14

2.2.1. La théorie de Grice…………………………………………………….p.14

2.2.2. La théorie des actes de langage………………………………………..p.15

3. L

3.1.Définition de l’empathie………………………………………………………….p.16

3.2. Les mécanismes mentaux nécessaires à l’empathie……………………………...p.17

3.3. Définition princeps de la Théorie de l’esprit (TDE)……………………………..p.18

3.4. Développement de la Théorie de l’esprit chez l’enfant…………………………..p.20

 
    Association partenaire d'Autisme France