Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > L’accompagnement de la personne autiste > Les loisirs des personnes autistes et handicapées
Les loisirs des personnes autistes et handicapées

Les loisirs des personnes autistes et handicapées

 

Les loisirs des personnes handicapées et des autistes en particulier

 
Sur le site Yanous l’actualité du handicap : emploi, culture, sports...
 
 
I)Cinéma et théâtre
 
 
Cinéma
 
L’Apaema organise des séances régulières de cinéma destinées en priorité à des enfants, des jeunes ou des adultes handicapés mentaux, autistes ou polyhandicapés. L’objectif est de "profiter comme tout le monde de la possibilité d’aller à une séance de cinéma dans sa ville avec son enfant/ son parent [et] pouvoir exprimer son plaisir, son intérêt, son inquiétude, son ennui, par des mouvements, des paroles, des bruits... sans déclencher regards furibonds et remarques désagréables", et de se familiariser avec le cadre et les usages d’une salle de spectacle. Tous renseignements sur le site Internet www.cinemadifference.com (vous pouvez vous y inscrire pour être averti par mail des prochains films) ou au 06 16 90 76 58 après 20 heures. Cinéma l’Entrepôt 7-9 rue Francis-de-Pressensé Paris 14ème Métro : Pernety 6 € par personne.
 
« Pour développer ses séances destinées à rendre le cinéma accessibles à des personnes handicapées qui en sont habituellement exclues à cause d’une conduite sociale parfois inadaptée
(personnes autistes, polyhandicapées, ou dont le handicap mental s’accompagne de troubles du développement),
Cinéma différence recherche des bénévoles disponibles une fois par mois le samedi ou le dimanche matin. » .
Contact : Salomé (tel : 01 43 22 84 16 ou 06 64 70 32 47 ou au 06 16 90 76 58 après 20 heures. )
ou site Internet : site internet
 
 
Ciné Ma Différence ! Nous aussi, on va au Cinéma ! A cette séance, la norme c’est Nous !
Ciné Ma Différence s’adresse en priorité aux enfants et aux jeunes gens (ou de moins jeunes) souffrant de handicap mental, d’autisme, de polyhandicap et pour leurs parents, leurs proches et amis. Les jeunes participants restent bien évidemment sous la responsabilité de leur parent ou accompagnateur. Des bénévoles sont présents durant toute la séance pour vous accueillir, vous aider à vous installer, éclairer votre chemin si vous souhaitez sortir pendant la projection, accompagner un enfant aux toilettes, éviter les sorties incontrôlées.
· Pour profiter comme tout le monde de la possibilité d’aller à une séance de cinéma dans sa ville avec son enfant/son parent ;
· pour les enfants, les jeunes pouvoir exprimer son plaisir, son intérêt, son inquiétude, son ennui, par des mouvements, des paroles, des bruits… sans déclencher regards furibonds et remarques désagréables ; se familiariser avec les règles d’une salle de spectacle ;
· pour les parents pouvoir partager un moment agréable avec son enfant sans la « peur de déranger », ni la retraite humiliante au bout d’un quart d’heure ; se rendre compte que c’est possible...
 
Sandrine Bonnaire est la marraine du CINE MA DIFFERENCE de Paris.
 
Bénévolat - Vous disposez de quelques heures libres ? Devenez bénévoles de Ciné-ma différence !
Vous accueillerez et accompagnerez un public d’enfants et d’adultes en situation de handicap et leur permettrez d’aller au cinéma, comme tout le monde.
Si vous êtes intéressés, merci de contacter Salomé au 01 43 22 84 18 ou 06 64 70 32 47.

Voir comment se déroule une séance de Ciné Ma Différence

Et aussi à Clermont-Ferrand ! 
 Contact Association A.V.E.C. : 04 73 63 59 43
Et aussi à Lyon
 
Forts de l’expérience menée à Paris par l’APAEMA, Autisme Rhône-Ain a considéré possible d’emmener les enfants différents au cinéma comme les autres à partir du moment où quelques aménagements sont prévus. Autisme Rhône-Ain se devait de proposer dans une ville comme Lyon, une initiative culturelle solidaire et audacieuse. Le cinéma Bellecombe dans le 6ème arrondissement a immédiatement répondu oui au projet. Les membres de ce cinéma associatif de quartier se sont montrés très coopératifs.
 
 
 
Marie-Amélie Saunier de Cazenave Adm ARA 06 68 18 43 81
meliegonz@yahoo.fr
 Où ? Au cinéma Bellecombe, 61, rue d’Inkermann, Lyon 6ème (métro Charpennes ou Brotteaux - possibilité de parking dans la cour) ; Quand ? Une séance par mois, le samedi à 10h. Combien ? 4,50 € par personne. Comment ? Accueil des familles, présence de bénévoles dans la salle, films choisis, noir progressif, etc.
 
 
Théâtre
 
Regard’en France Compagnie ouvre le premier Centre Ressources Théâtre-handicap.
Ouverture du Centre Ressources Théâtre-Handicap, par Regard’en France Cie. Ce centre ressources est destiné à tout public à partir de 8 ans (en situation de handicap ou pas, tous handicaps confondus), aux amateurs, aux professionnels (du théâtre, du médico-social, du secteur éducatif, de l’animation socioculturelle, de l’insertion et de l’intégration, du secteur marchand et associatif), aux élus, aux agents des collectivités territoriales. Une équipe de professionnels vous accueille et vous propose des ouvrages adaptés, des outils accessibles, des créations métissées, des bases de données, des annuaires, des guides, des experts, des modules de sensibilisation et de formation. Renseignements : Regard’en France Cie, Centre Ressources Théâtre-Handicap
Cité internationale des Arts, 18 rue Hôtel de Ville, 75004 Paris
tel : 01 42 74 17 87, fax : 01 42 74 08 50
 
Le théâtre de la grange aux quatre vents
Domaine le Corry
11 240 FERRAN
Tél : 04 68 69 03 75
Association 1901
 Site internet
 
 
II) Musique
 
L’association Archimed a recensé les conservatoires et écoles de musique qui s’ouvrent aux handicaps (Suresnes, Ouistreham) Tel. 01 53 14 45 52
 
Résonance contemporaine a identifié douze écoles et conservatoires et publié une brochure
Tel. 04 74 45 23 04
 
Mesh (Musique et Eveil pour les personnes en situation de handicap) a fait la même chose en particulier dans le Val d’Oise. Tel : 01 39 64 65 22
 
 
INTERVALLES est une association (loi 1901) dont l’objet est de permettre aux enfants et personnes autistes et handicapées d’avoir un lien avec la musique et d’autres arts. Il s’agit donc de créer des manifestations adaptées à ces personnes et leur(s) handicaps (concerts ; mini-concerts ; promenades et expositions musicales…) mais aussi d’ouvrir la possibilité de l’enseignement (des instruments, du dessin…) via une mise en relation des partenaires concernés et un soutien pour les enseignants et les familles concernées.
Annonce de la création d’un choeur de personnes autistes par le fondateur lui-même :
"J’ai le plaisir de vous annoncer la création d’un choeur d’enfants/jeunes gens TEDs dans le cadre de l’association SAtedI. Le choeur sera dirigé par Gabriel Bernot, actuel trésorier de SAtedI (lui-même TED).
Ce choeur utilisera une pédagogie originale, adaptée au fonctionnement mental TED mais sera malgré tout ouvert à un ou deux enfants typiques et/ou sans diagnostic.
Les effectifs seront restreints, de manière à faciliter le travail : 8 jeunes gens, 8 enfants "chanteurs" et 4 enfants plus jeunes "postulants". La petite taille des effectifs rend nécessaire une certaine sélection des candidats, en fonction de leurs qualités musicales. Par ailleurs une formation musicale et vocale leur sera
dispensée car l’objectif du choeur est d’obtenir un niveau suffisamment élevé pour se produire en public. Pour un descriptif complet et détaillé, j’ai rédigé un document d’une trentaine de pages, qui s’adresse à des personnes connaissant l’autisme et que je peux diffuser (par email, si possible).
Ce choeur devrait avoir son lieu de travail au centre de Paris (métro/RER/bus Châtelet), très accessible par les transports en commun depuis toute l’Ile de France.
Si dans votre entourage, association, connaissances, vous connaissez des parents et/ou des jeunes gens intéressés, ou des adultes typiques intéressés par l’apport d’une aide bénévole au fonctionnement du choeur, vous pouvez leur donner l’adresse email suivante afin que puissent leur être donnés tous les renseignements qui leur seraient nécessaires :
Le choeur devrait commencer son activité à la rentrée scolaire prochaine.
 
 
III) Arts
 
 
Visiteurs handicapés individuels et groupes. Programme des expositions, visites et ateliers organisés par le Centre Pompidou à destination des personnes handicapées.
Pour plus d’informations : site centre pompidou
 
L’association Art-Prime propose des ateliers (théâtre, balafon..) :
Association Art Prime 35 rue du Tapis Vert - 93260 LES LILAS Tél. 01 48 43 13 55 - 06 19 26 70 67
adresse électronique site association
 
 
IV) Sport
 
1) Rugby
 
Les 2, 3 et 4 décembre 2005, la Ligue Nationale de Rugby s’est mobilisée pour favoriser l’intégration de jeunes autistes dans les clubs de Rugby La Ligue Nationale de Rugby (LNR) a décidé de soutenir l’opération Un club, un autiste (1), organisée par l’Unapei(2) et la FFSA (Fédération Française de Sport Adapté). Les 12èmes journées du TOP 14 et de PRO D2 (2, 3 et 4 décembre 2005) ont été consacrées à promouvoir cette opération grâce à la mobilisation de l’ensemble des clubs de TOP 14 et de PRO D2. L’objectif est, tout en présentant l’opération Un club, un autiste dans l’ensemble des stades, de collecter des fonds pour financer le développement des intégrations de personnes autistes en 2006. Ainsi, 2 300 euros seront réunis par chaque club du TOP 14 et 1 000 euros par ceux PRO D2. Les fonds collectés serviront à financer les postes d’éducateurs sportifs spécialisés indispensables à l’accompagnement des enfants pendant les entraînements, ainsi que la logistique nécessaire à l’aboutissement de ces intégrations tout comme la communication et la sensibilisation utiles à la promotion de l’opération Un club, un autiste. Une remise officielle des fonds collectés et un don (de la LNR) seront effectués par la LNR, au profit de l’Unapei, et de la FFSA, le vendredi 23 décembre à l’occasion du match du TOP 14, retransmis par Canal +. L’opération Un club, un autiste est parrainée par Fabien GALTHIE, Thomas CASTAIGNEDE et Thomas LIEVREMONT.
(1) Cette opération vise à développer l’intégration de jeunes autistes dans les clubs de rugby. Aujourd’hui, une trentaine d’enfants sont intégrés dans des clubs. Si l’autisme et la pratique du rugby peuvent sembler, de prime abord antinomiques, les enfants handicapés qui pratiquent ce sport en retirent des bienfaits sociaux et thérapeutiques importants (intégration sociale, ouverture à l’autre et activité collective, appréhension de leur corps...).
(2) l’Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) fédère 750 associations qui animent 2 700 établissements et services spécialisés et regroupent 60 000 familles
Cette opération se poursuit : L’UNAPEI, la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA) et la Fédération Française de Rugby (FFR) collaborent ensemble depuis un an afin de développer l’intégration des enfants autistes dans les clubs de rugby. Initiée par l’association « un club, un autiste », cette opération a pour but de favoriser l’insertion sociale de jeunes autistes par la pratique d’un sport collectif. Elle vise, notamment, à contribuer à leur épanouissement et au développement de leurs capacités. Si des échanges de ce type existent déjà, les trois partenaires de cette opération souhaitent en accroître le nombre. Ainsi un vaste appel à candidature a été lancé il y a un an auprès de l’ensemble des écoles de rugby de France et des établissements médico-sociaux gérés par les associations de l’UNAPEI. Il leur a été proposé d’accueillir, avec l’aide d’équipes éducatives spécialisées, des enfants de 6 à 13 ans. A ce jour, une trentaine d’intégrations sont en cours ou ont été réalisées. L’opération « un club, un autiste » est un outil d’éducation sociale pour ces jeunes et constitue aussi une action de sensibilisation à l’acceptation de la différence. Cette initiative bénéficie du soutien de Jean-François Lamour, Ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative qui souhaite fortement contribuer à l’intégration des jeunes handicapés par le sport. La FFR confirme son soutien à cette opération lors du match « France – Italie », le 25 février 2006, au Stade de France, comptant pour le « Tournoi des 6 Nations ». A cette occasion, une haie d’honneur, composée d’enfants autistes et de jeunes déficients mentaux accompagnés de leurs parents et éducateurs, encadrera l’arrivée des joueurs sur le terrain. Cette opération est parrainée par Fabien Galthié, Thomas Castaignède et Thomas Lièvremont.
 
2) Département 49 : Piscine en famille - Détente aquatique
 
L’ association "Autisme 49" vous propose depuis Septembre 2005 une séance "détente aquatique" bi-mensuelle réservée aux enfants autistes (ou ayant un trouble apparenté) et à leur famille (parents, frères et soeurs).
Elle se déroule à la piscine de la Baumette à Angers de 16 h à 17 h, l’accès aux vestiaires (vestiaires portes jaunes) est possible à partir de 15 h 45. La surveillance du bassin est assurée par un maître-nageur de l’Association ESCA’L (sports et loisirs adaptés) en alternance avec le Comité Départemental de Sport Adapté.
 
3) Surf pour autistes (Pays Basque)
Dans les Pyrénées Atlantiques la situation est idéale pour la pratique du surf. L’association Aurreratu elkartea, inspirée par une action menée au Mexique, en a donc profité pour organiser des sessions de « surf thérapie » qui se déroulent pour l’instant en piscine (piscine de Artaleku à Irun dans le Pays Basque espagnol) avec la participation des moniteurs de surf de Uhingain Surf Eskola. En plus des quelques photos de cette première séance que nous vous présentons ici, vous pouvez lire l’article (en espagnol) en vous rendant sur le site suivant :
http://www.euskadisurfer.com/noticias/200807/noticia-surfoterapia.php
Site de l’association :
http://www.aurreratuelkartea.org/
 
4) L’association ADEPA (Association pour le Développement de l’Education Physique et Artistique) propose des journées de loisirs ouvertes aux enfants autistes.
Située à Villenave d’Ornon, elle organise des week-end et vacances en Gironde,
par exemple : les mercredis sportifs et artistiques (hors vacances scolaires) à l’IME Alouette à Pessac (15€ ap.midi ou 225€ trimestre),
journée d’activités motrices du CDSA 33 à Mérignac (30€+pique nique, 6 places).
Des vacances multisports sont envisagées pour Février et Pâques.
Contact : 05 56 87 37 88 ou morsonfrederic@cegetel.net
 
 
Sport et handicap
 
Instruction n° 06-115 du 27 juin 2006 prévoyant le recrutement de 300 emplois pour développer la pratique physique et sportive dans les établissements spécialisés (non encore publiée au BO JS)
 
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE
 Pour développer la pratique physique et sportive des personnes handicapées, il va être procédé au recrutement de 300 emplois, au sein des fédérations sportives spécialisées et des associations sportives qui leur sont affiliées. Il s’agit de 30 emplois de coordonnateurs et de 270 emplois d’agents d’animation et de promotion des activités physiques et sportives en faveur des personnes handicapées accueillies dans les établissements spécialisés. Le programme de recrutement est étalé sur 2006 et 2007. Il sera recouru à de jeunes diplômés titulaires de la licence STAPS "activité physique adaptée" dans le cadre de contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) d’une durée maximale de 24 mois.
 
 Voir en revanche sur le site de Yanous, le cri du coeur de son président sur le sport adapté, interdit de Jeux Olympiques : pas de place pour les handicapés mentaux !
 
5) Un exemple d’intégration sportive à Marseille :
 
 Defi Sport a été créé en 1998 à l’initiative de deux professeurs d’éducation physique. Elle a pour objet le développement et la promotion de la pratique des activités physiques et sportives, de loisir et de compétition des personnes atteintes d’un handicap mental, de troubles psychiques ou en difficulté d’adaptation.
 Son siège est situé au 31 Traverse des Mamelucks 13008 Marseille. 
Origine du projet
 L’association DEFI SPORT se fixe comme objectif principal de proposer des activités physiques et sportives adaptées aux besoins et aux motivations des personnes handicapées mentales et en difficulté d’adaptation, quelles que soient leurs situations et leurs capacités. 
 Ce sont des professionnels des activités physiques et sportives (APS) ayant une bonne connaissance des fonctionnements des établissements spécialisés du département des Bouches du Rhône, qui ont mené une réflexion sur l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées mentales.
 
L’association DEFI SPORT est une association LOI 1901 à but non lucratif, agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et affiliée à la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA).
 
6) Equitation 
 
Une association en région parisienne pour favoriser l’équitation pour les enfants et adultes handicapés :
 
 
V) Centres de Loisirs et Vacances, initiatives diverses 
 
 
Sur le site de Jeunesse en Plein Air voir les aides possibles :
 
L’association Loisirs Pluriel
Loisirs Pluriel favorise la rencontre entre enfants handicapés et valides : petit nombre d’enfants, encadrement renforcé, formation à l’autisme.
Numéro Indigo : 0 820 805 963
 
Sur le site Yanous, une interview du directeur de Loisirs Pluriel, Laurent Thomas.
Il y a des centres à 
Brest Loisirs Pluriel
1 rue Charles-Edouard Guillaume 29200 BREST
02 98 02 44 69 06 88 35 66 70
Loisirs Pluriel du Mans
49 rue du Puits de la Chaîne 72000 LE MANS
02 43 51 27 35 ou 06 70 47 98 23
Loisirs Pluriel de Nantes
5 rue du Paraguay 44300 NANTES
02 40 40 56 30 ou 06 80 00 92 33
Loisirs Pluriels Paris 6ème
Tour CIT 10 ème étage 3 rue de l’arrivée 75749 PARIS Cedex 15
01 43 21 51 70 ou 06 70 47 98 00
Loisirs Pluriel Paris 19ème
même adresse 06 89 07 42 22
Loisirs Pluriel Rennes
Parc d’Affaires de la Bretèche Bat 0 35750 Saint-Grégoire
02 99 68 76 90 ou 06 70 47 98 43
Loisirs Pluriel Saint-Brieuc
18 rue abbé Vallée BP 4618 22023 Saint-Brieuc
02 96 33 04 74 ou 06 64 26 17 27
 Loisirs Pluriel St-Malo
51 BVD des Talards 35400 SAINT-MALO
02 99 20 08 80 ou 06 14 98 29 41
Loisirs Pluriel Vitré
27 rue Notre-Dame BP 92046 35502 Vitré Cedex
02 99 75 89 30 ou 06 71 07 36 30
 
Le Relais Ile-de-France
(Association d’animation et loisirs pour public adapté aide à la réinsertion sociale et professionnelle par l’animation).
Programme et contact : Le Relais Ile-de-France 101-103 rue Championnet, 75018 Paris,
tel : 01 42 23 52 21, fax : 01 42 23 25 10,
 
Un Centre de loisirs spécialisé : le P’tit Club
En partenariat avec la Mairie de Paris et avec son soutien financier, AUTISME 75 centre - Ile de France a ouvert le 15 mars 2003, à Paris, un centre de loisirs spécialisé pour enfants autistes, répondant ainsi à une forte demande de ses adhérents et remplissant deux objectifs : proposer un espace de loisirs éducatifs et de socialisation et permettre aux parents de disposer de quelques heures de liberté et de détente.
Projet pédagogique :
Le P’tit Club est un centre de loisirs innovant utilisant des méthodes éducatives adaptées au handicap de l’autisme. Ainsi, le personnel encadrant privilégie les supports visuels pour expliquer aux enfants le déroulement de l’après-midi et propose des activités bien structurées dans le temps et l’espace.
Les enfants accueillis sont encadrés par 4 animateurs ayant chacun une expérience significative de l’autisme.
Des activités ludiques sont proposées en fonction des centres d’intérêt de chaque enfant et de ses possibilités : arts plastiques, musique, jeux, sport.
Le fort taux d’encadrement (1 adulte au minimum pour 2 enfants) permet à l’équipe de s’adapter à chaque enfant.
Modalités pratiques :
Le P’tit Club ouvre ses portes de 14h à 17h, le samedi après-midi, hors vacances scolaires et accueille 8 enfants âgés de 6 à 12 ans.
Les séances se déroulent dans les locaux d’un établissement de jour. Il s’agit d’un lieu adapté et chaleureux.
 
Une initiative vers Orange :
L’association LE PAS organise des sorties à la journée une fois par mois, dans les environs d’Orange. Ces sorties réservées aux enfants et adolescents, seront encadrées par une éducatrice sportive spécialisée et des animateurs, en fonction du nombre de participant et de leur besoin.
Le coût d’une sortie est de 30€ pour les adhérents.
Adhésion + licence FFSA annuelle = 31,20€
 

Si un des parents travaille au ministère de l’économie des finances et de l’industrie il existe l’EPAF qui intègre au sein des centres de vacances des enfants atteints de troubles de la santé ou présentant un handicapvoici l’adresse : EPAF -Division Vacances Enfants Atrium 151— 75573 Paris cedex
12 — Mme LEROUX tel 01.53.44.27.53
 

 
Dans la Vienne : l’ALEPA
 
 
L’association A chacun ses vacances
propose des séjours pour adolescents et adultes handicapés :
Sur ce site, les différents labels selon le handicap et des liens. Le Label « Tourisme & Handicap » apporte une garantie d’un accueil efficace et adapté pour les loisirs et vacances des personnes handicapées. Ce label est aussi un moyen de sensibiliser les professionnels du tourisme à l’accueil des personnes handicapées.
 
Association Envol Loisirs, Contact : Marie-Françoise Lipp
Tel. : 06 82 01 27 97, e-mail : mf.lipp@free.fr

L’association Envol Loisirs regroupe des parents et des professionnels ayant pour but de développer des loisirs pour des enfants, adolescents et adultes autistes ou ayant des troubles envahissants du développement. 


Il existe une Association sur Toulouse pour le loisirs des personnes handicapées
Voici leur adresse site web http://www.soleilpourtous.org/
Coordonnées
Association"soleil pour tous" 5 rue Emile Lecrivain
31400 Toulouse
tél 05 61 54 11 61

Loisirs vacances handicap inadaptation France
Création en 1996
124 membres
Président(e) : M. PARFAITE
LVHI
5, rue de la Renaissance
36230 MONTIPOURET
Tél : 02 54 31 13 51
Fax : 02 54 31 15 39

 


SPORTS ET LOISIRS ADAPTES sur Angers :
ASSOCIATION ESCA’L (Enfants Sports Culture Adultes Loisirs)
Pour vous informer sur le projet de l’association Esca’l, son fonctionnement, les activités proposées,
Télécharger le livret d’accueil.
Sports et loisirs adaptés à Paris (une antenne à Roanne) : une association très dynamique :
A chacun ses vacances qui accueille 65% d’enfants et adultes autistes.

ARIEGE LOISIRS TOURISME ADAPTES

www.alta.asso.fr

 

Traits d’union entre deux mondes : Parentis-en-Born (33)

L’association du 4e Temps propose des loisirs thérapeutiques aux enfants atteints d’autisme.

Danièle Langloys 26 décembre 2008

Vous avez apprécié cet article : il représente du travail pour celui qui l’a écrit et contribue à faire exister ce site. Notre association a besoin de votre aide pour continuer à exister : devenez adhérent d’Autistes dans la cité. 

 
    Association partenaire d'Autisme France