Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > Une mission autisme confiée à Mme Létard
Une mission autisme confiée à Mme Létard

Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale



Communiqué de presse



Paris, le 31 mars 2011


Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale confie une mission à Valérie Létard sur le plan autisme 2008-2010


Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, confie une mission à Valérie Létard pour évaluer le volet médico-social du plan autisme 2008-2010 et faire des propositions pour les années à venir.

Principal objectif du 2ème plan autisme lancé 16 mai 2008 : « construire une nouvelle étape de la politique des troubles envahissants du développement et en particulier de l’autisme », à travers trois priorités : améliorer la connaissance sur l’autisme pour mieux former l’ensemble des acteurs ; mieux repérer pour mieux accompagner ; diversifier les approches, dans le respect des droits fondamentaux de la personne. Ses 30 mesures étaient prévues pour être mises en œuvre sur trois ans, de 2008 à 2010, à l’exception des créations de places en établissements et services médico-sociaux dont l’autorisation était prévue sur cinq ans.

Trois ans après son lancement, le plan autisme 2008-2010 compte à son actif des progrès décisifs : la publication, en mars 2010, du « socle commun de connaissance sur l’autisme », élaboré avec l’appui méthodologique de la Haute Autorité de Santé ; la création au niveau local d’une véritable dynamique autour des questions de l’autisme et de TED ; l’amorce, enfin, d’une diversification des prises en charge, avec le lancement des premiers établissements et services expérimentaux mettant en œuvre de nouvelles méthodes de prise en charge de l’autisme.

D’autres aspects du plan semblent néanmoins avoir souffert de retards, notamment le développement de formations adaptées au nouveau socle de connaissances et l’amélioration de la prise en charge des adultes avec autisme ou TED.

Il apparaît nécessaire d’évaluer l’impact de ce plan, afin de déterminer les priorités à mettre en œuvre dans les années à venir. Valérie Létard devra remettre son rapport en octobre 2011.



Contact presse :
Service de presse de Roselyne BACHELOT-NARQUIN – Tél 01 70 91 94 42.

 
    Association partenaire d'Autisme France