Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > Un exemple à suivre au pays basque
Un exemple à suivre au pays basque

 
S’il y en avait partout, des services de ce type, ce serait un énorme progrès.
 
C’est une reconnaissance supplémentaire pour Chrysalide. Le Centre de Ressources Autisme Aquitaine (CRA) vient de signer une convention avec l’association présidée par Patrice Lagisquet dans le cadre du programme de classes AVA (aller vers l’autonomie) expérimenté depuis bientôt trois ans au groupe scolaire Paul-Bert.

Ce dispositif pilote d’intégration est dirigé par Lucie Fadda. Il a pu voir le jour en septembre 2009 grâce à un partenariat dans lequel on retrouvait l’Éducation Nationale (et en particulier l’ex IEN de circonscription Serge-Viguier), la Ville et plusieurs associations. Il a déjà permis la scolarisation de treize enfants autistes (bientôt quinze) non seulement à Biarritz, mais également à Saint-Jean-de-Luz et Hasparren.




La convention avec le CRA formalise le partenariat avec l’hôpital Charles Perrens représenté par Stéphanie Deblois (adjointe du directeur Antoine Riccardis) et les services du professeur Bouvard. « Elle renforce notre crédibilité et nous offre des ressources en terme d’expertise. Notre force a toujours été de travailler en réseau, savoir s’appuyer sur des professionnels. »

Pour le professeur Bouvard, après l’implication de l’Éducation Nationale et le conventionnement réalisé par l’Agence régionale de santé Aquitaine (représentée par Sandrine Batifoulié), cette convention va rapprocher le dispositif AVA du secteur médico social et sanitaire, via le CRA. Même si le dispositif AVA offre précisément une alternative à la seule voie médicale et sanitaire.

Pour le professeur Bouvard, l’autisme « n’appartient pas à l’hôpital. Ces enfants ont le droit d’accéder aux apprentissages, y compris le sport et la culture. Les classes AVA sont représentées dans le plan autisme avec des moyens dédiés. Elles repré sentent un espoir pour les familles souvent en rupture de lien social. » 

 

 
    Association partenaire d'Autisme France