Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > La série L’instit le 27 juin : sur l’autisme
La série L’instit le 27 juin : sur l’autisme

L’instit le 27 juin : sur l’autisme

Avec : Gérard Klein (Victor Novak), Sophie Barjac (Agnès), Jonathan
Reyes (Camille), Annick Brard (Chris), Marc Chapiteau (Marc), Marie
Ruggieri (madame Lupin), Serge Pauthe (le monsieur), Nicole Berthoud
(la dame)

En cachant obstinément son fils autiste, un couple contraint son
autre enfant, plus jeune, à endosser des responsabilités trop
pesantes pour son âge.

Marc et Agnès ont choisi de reprendre avec eux leur fils autiste âgé
de 12 ans, Camille, confiné jusque-là dans un hôpital psychiatrique.
Un choix courageux, dont ils ne parviennent cependant pas à assumer
toutes les conséquences. Le couple continue, en effet, à cacher cet
enfant trop différent des autres, qui lui inspire autant d’embarras
que d’amour. Dorian, le petit frère de Camille, est le premier à
souffrir de la situation. Il a beau être solide, le secret qu’on lui
demande de porter est bien trop lourd pour ses frêles épaules
d’enfant. Quant à la maman, Agnès, rongée par la culpabilité, elle se
dévoue corps et âme à son fils aîné...

 
    Association partenaire d'Autisme France