Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Réflexion sur l’autisme > Une réflexion de Cécile Méadel : le spectre "psy" réordonné par des parents (...)
Une réflexion de Cécile Méadel : le spectre "psy" réordonné par des parents d’enfants autistes

Une réflexion de Cécile Méadel : le spectre "psy" réordonné par des parents d’enfants autistes

 

Une sociologue, professeur à l’Ecole des Mines de Paris, s’est intéressée de septembre 2001 à septembre 2005 au forum autisme@yahoogroupes.fr : elle en a observé le fonctionnement après s’y être abonnée.

C’est la naissance et l’organisation d’une identité collective par le biais d’une liste électronique qui a passionné l’auteur. Les parents d’enfants autistes, très majoritaires sur cette liste soulignent dans leurs interventions une triple perspective :

-modifier l’organisation des soins

-modifier la définition de la maladie

-modifier les politiques publiques de l’autisme

Cette attitude volontariste s’appuie sur le rejet et la dénonciation de la psychiatrie psychanalytique : la liste est par ailleurs un lieu de diffusion de toutes sortes d’informations, un lieu d’expression d’un certain nombre de dysfonctionnements et de souffrances, et donc de soutien psychologique.

L’article de Cécile Méadel

 

 
    Association partenaire d'Autisme France