Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Bibliographie > Ouvrages en français > Essais > Norm Ledgin : Ces autistes qui changent le monde
Norm Ledgin : Ces autistes qui changent le monde

Norm Ledgin : Ces autistes qui changent le monde. Ed Salvator, mai 2008, envente sur le site d’AFD.

 

Les autistes sont à la mode. Cet ouvrage, après avoir présenté l’autisme Asperger, souligné la nécessité des amis pour les personnes Asperger, part de l’idée que pour grandir, ces personnes ont besoin d’exemples positifs auxquels s’identifier. L’auteur recense donc dans l’Histoire un certain nombre d’autistes de haut niveau dont le caractère exemplaire par leur génie ou leurs qualités particulières est patent.

La thèse de départ cependant oblige à forcer le trait quelque peu. Diagnostiquer l’autisme n’est pas forcément simple et il peut paraître un peu aléatoire de remonter loin dans le passé pour affirmer que telle ou telle personne était autiste, en relevant les routines ou les bizarreries comme preuves. Par ailleurs, les personnes présentées sont toutes des génies et je ne suis pas sûre que nous ayons beaucoup à gagner à faire croire au grand public qu’un autiste même Asperger est un génie potentiel ; même si l’idée n’est pas celle-là, puisqu’il s’agit de montrer des exemples aux enfants Asperger, le glissement risque d’être facile et on sait trop comment dans le grand public, surnagent seules deux images de la personne avec autisme : celle qui se balance et s’auto-mutile, et le génie.

Si Mozart, Jefferson, Marie Curie, Glenn Gould et Einstein étaient peut-être bien autistes, Orson Welles, manipulateur de génie était bien plus un cas psychiatrique, et pour d’autres, les éléments fournis sont pauvres.

Il reste que le livre est bien fait et se lit avec grand plaisir.

On appréciera la conclusion (même si je ne suis pas sûre que tout soit toujours vrai dans la liste) :

Une personne avec le syndrome d’Asperger est

-honnête et attachée à la vérité dans des engagements fiables

-spontanément serviable

-fidèle dans ses promesses

-attachée à la famille et au foyer

-obéissante aux règles et aux personnes qui détiennent une autorité

-créative dans plusieurs domaines

-assoiffée de justice et de fair-play

-incapable de compromettre son intégrité

-douée d’un sens de l’humour très apprécié

-perfectionniste dans son travail

-organisée et efficace

-digne de confiance grâce à son intelligence et sa réserve.

 

Danièle Langloys

 
    Association partenaire d'Autisme France