Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Accueil du site > Articles > Actualités de l’autisme et du handicap > Du vent, les projets innovants ? En Bretagne, un projet menacé
Du vent, les projets innovants ? En Bretagne, un projet menacé

Dans le journal Ouest France
 
Bretagne
lundi 29 septembre 2008
Enfants autistes : l’association privée d’aide
En Ille-et-Vilaine, Trait d’union - Bol d’air soulage les familles d’enfants autistes. Parce que l’État ne lui versera pas une subvention cette année, elle pourrait fermer.
Catastrophe pour l’association Trait d’union - Bol d’air, en Ille-et-Vilaine. La structure dépend de l’ADMR (Aide à domicile en milieu rural) et permet à des familles d’enfant autiste, d’adultes polyhandicapés ou déficients intellectuels de bénéficier de séjours dit de répit : «  Soit 90 jours de bol d’air dans l’année pour souffler un peu, dans le cadre de la prestation compensatrice handicap. Et ce comme le prévoit la loi  », tiennent àrappeler les responsables. Une cinquantaine de familles utilisent régulièrement ses services, en Ille-et-Vilaine.
Las, cette action pourrait prendre fin, faute d’argent. La DDAS (Direction régionale et départementale des affaires sanitaires et sociales) vient de confirmer à l’association qu’elle ne toucherait pas une subvention très attendue de 64 000 € cette année pour boucler son budget. En clair, pour les six permanents et la vingtaine d’intervenants, c’est la clef sous la porte au 4e trimestre.
Cette nouvelle tombe, par ailleurs, au moment où l’association qui, jusqu’ici, recevait les enfants dans des structures existantes telles l’IME (Institut médico-éducatif) de Bain-de-Bretagne, lors des week-ends et des vacances scolaires, est en train de finaliser un projet de construction «  pour être autonome  ».

 
    Association partenaire d'Autisme France