Rechercher :

 
  accueil  
  articles  
  l'association
  forum  
  Liens  
  contacts  
         
 
 


Actualités de l’autisme
et du handicap


 
 

Retarder la prise en charge adéquate des enfants autistes a un coût pour l’enfant et la société
( 25 février 2017 )

Appel à projets autisme 2017 de la Fondation Orange
( 25 février 2017 )

Ouverture du site officiel d’information sur l’autisme
( 22 février 2017 )

Cerveau : dépister précocement l’autisme par IRM ? / Sciences et Avenir
( 22 février 2017 )

Les « comportements-problèmes » au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : Prévention et Réponses
( 22 février 2017 )

L’autisme : quelles origines, quels traitements ? émission France culture
( 22 février 2017 )

La CNSA met en ligne le tronc commun du métier des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
( 22 février 2017 )

Comment favoriser des parcours fluides et éviter des ruptures pour les personnes avec autisme
( 22 février 2017 )

Direction Générale de l’Offre de Soins : rapport 2012
( 3 août 2013 )

Crise ouverte au Ministère de la Santé
( 3 août 2013 )

voir toutes les actualités
 
Situation financière des ESAT

Situation financière des ESAT

http://www.senat.fr/basile/visio.do ?id=qSEQ080905555&idtable=q206689|q206710|q206815|q206753|q207297|q207549|q207568|q207593|q207604|q207650&ct=1_2_3_4_5_6_7_8_9_10_11_12_13_14_15_16_17_18_19_20_21_22_23_24_25_26_27_28_29_30_31_32&rch=qb&de=20090425&au=20090507&dp=1+an&radio=deau&date=dateJORep&aff=ar&tri=da&off=30&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

Question écrite n° 05555 de M. Jean-Pierre Demerliat (Haute-Vienne - SOC)
  • publiée dans le JO Sénat du 18/09/2008 - page 1863

M. Jean-Pierre Demerliat appelle l’attention de Mme la secrétaire d’État chargée de la solidarité sur la dégradation de la situation financière des établissements et services d’aide par le travail (ESAT).

Les 1418 ESAT répartis sur l’ensemble du territoire national permettent actuellement à plus de 110 000 travailleurs handicapés de travailler dans la dignité. Or une grande partie de ces établissements rencontrent de graves difficultés financières. La dotation globale de financement versée par l’État ne leur permet pas en effet de couvrir les dépenses de l’année précédente, notamment les dépenses de personnel. Pour pouvoir faire face à celles-ci, les ESAT sont donc amenés progressivement à diminuer certaines lignes de dépenses indispensables à la conduite de leurs projets d’accompagnement médico-sociaux.

Alors même que l’État ne cesse de demander aux ESAT d’augmenter leur capacité d’accueil, il ne leur donne pas les moyens financiers pour qu’ils fonctionnent correctement.

Il lui demande donc de prendre le plus rapidement possible des mesures visant à améliorer la situation financière des ESAT.

Réponse du Secrétariat d’État chargé de la solidarité
  • publiée dans le JO Sénat du 30/04/2009 - page 1072

L’attention de Mme la secrétaire d’État à la solidarité a été appelée au sujet de la situation financière des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). Pour le Gouvernement, et conformément aux engagements du Président de la République, le handicap reste une priorité du projet de loi de finances pour 2009 et se traduit par des moyens financiers ambitieux. Le financement de places nouvelles en ESAT et la revalorisation de l’AAH et sa réforme, annoncée lors de la conférence nationale du handicap du 10 juin 2008, constituent donc les points clés du budget « handicap » 2009. Parce que toutes les personnes handicapées ne peuvent pas travailler en milieu ordinaire, le Gouvernement poursuit sa politique de développement des établissements et services d’aide par le travail : ainsi 1 400 places nouvelles d’ESAT viendront s’ajouter en 2009 aux 114 811 places existantes. Fixé au total à hauteur de 8,65 milliards d’euros, le budget du programme « handicap et dépendance » 2009 consacrera 2,5 milliards d’euros aux ESAT, dont 1,4 milliard d’euros pour leur fonctionnement et 1,1 milliard d’euros pour la rémunération des personnes handicapées accueillies. Enfin, il convient de préciser que ces places nouvelles s’inscrivent plus globalement dans le cadre du plan pluriannuel de création de places annoncé par le Président de la République lors de la conférence nationale du handicap. Ce plan prévoit 50 000 places nouvelles engagées en 5 ans, avec la garantie d’une ouverture effective de toutes les places au public dans les 7 ans ; or, parmi ces places, 10 000 places nouvelles en ESAT sont attendues.

 

 
    Association partenaire d'Autisme France